Nos Projets

 

Les Actualités

 

Nous restons ouverts à vos contributions

Nous soutenir

Les Témoignages

    M. Amavi EKLOU, Secrétaire général du GIE Poly C, exploitant d’un champ de bananes plantains.
  • «C’est au cours d’une visite à un ami à Atakpamé que j’ai vent de l’opportunité offerte par PRADEB à travers PASYD. De retour à Lomé, j’ai tenté ma chance pour l’appui et j’ai réussi à obtenir les appuis du espérés que constituent la formation en création d’entreprise et en gestion d’entreprise, l’octroi d’un crédit d’un million de francs CFA et des services de suivi-accompagnement. Tout cela est très utile pour moi. Je dis un grand merci à PRADEB et à PASYD pour l’opportunité.

    J’encourage le gouvernement et PASYD de continuer à aider le maximum de jeunes en situation de pauvreté, cela va contribuer à développer le pays. Merci à PRADEB et à PASYD. Je demande aussi à PASYD d’aider les entrepreneurs à avoir un plan B pour soutenir leurs activités. C’est grâce à mon plan B que mon activité continue malgré l’épidémie du virus hémorragique qui a décimé mes lapins. Mon entreprise a survécu grâce à ma plantation de bananes plantains qui produit chaque trimestre et me permet de rembourser mon crédit à temps. Merci ! » Témoignage du 24 décembre 2016 24 décembre 2016 à Vogan-Wogba.

    M. AVUMADI, entrepreneur, éleveur de lapins à Vogan-Wogba.
  • «Notre objectif qui était d’élargir notre champ pour agrandir nos productions est largement atteint. Le diagnostic opérationnel, la formation en gestion et en organisation de groupement, en techniques de production et en élaboration de plan d'affaires, l’octroi du crédit et le lancement des activités avec l'appui du PASYD nous donné des compétences et l’espoir d'atteindre nos résultats. Malgré que notre plantation ait souffert de l'érosion éolienne et d'inondation du fait des fortes pluies de cette année 2016, notre groupement d’intérêt économique Poly C se porte bien. Nous tenons à dire merci au PRADEB et au PASYD pour les formations, le crédit et les démarches de suivi et de conseil qui ont été très utiles pour nous. Nous faisons la promesse de redoubler d’efforts pour de rendements meilleurs avec des innovations.

    Témoignage fait ce 24 décembre 2016 en présences de :
    • M. Koffi EGLA, président du GIE ;
    • Mme Koussiwa AFODAGN, trésorière générale du GIE ;
    • M. Komlan EKLMOU, membre ;
    • M. Komlan TONA, membre ;
    • Mme Patricia HOUSSOU, membre ;
    • M. Pierre AGBEMAVI, sympathisant dans les démarches d’adhésion au GIE.
    M. Amavi EKLOU, Secrétaire général du GIE Poly C, exploitant d’un champ de bananes plantains.
  • Nous voulons faire ce témoignage pour encourager le Gouvernement et PASYD de continuer à soutenir les jeunes entrepreneurs pour sortir la jeunesse de la pauvreté. Nous avons atteint nos objectifs grâce à la disponibilité de la provenderie qui au début de notre action était en pénurie. Ceci nous a permis d’augmenter le nombre des poules et de la production des œufs. Nous disposons actuellement de 04 bâtiments et nous avons réussi à rembourser l’emprunt dans 07 mois au lieu de 12. Nous remercions PRADEB pour le programme et les opportunités offertes aux jeunes. Nous sommes reconnaissants envers PASYD pour sa formation en création d’entreprise et en gestion de crédit. Nous vous remercions aussi pour vos activités de suivi qui ne sont pas faciles.

    Témoignage du 24 décembre 2016 au village Dalavé.
    Messieurs Ebed et Jonas ZEKPA du village Dalavé, copropriétaires de « Entreprise Ebedjo » spécialisée dans l’élevage de pondeuses.
  • « Je voudrais, au nom de tous les habitants de notre village, ceux qui sont présents et ceux qui sont partis aux champs, exprimer nos reconnaissances et remerciements à l’ONG-PASYD et à AGAIB Maritime. Actuellement notre village dispose d’une école moderne et d’un bloc sanitaire qui font notre fierté. Avant la construction de la présente école, le site abritait une école sous paillotte. Elle était exposée aux vents et à la pluie avec une constante menace d’incendie. Et, il faudrait à chaque rentrée des classes procéder au renouvellement des toitures avec des pailles qui se faisaient rares. Avec la construction de l’école par PASYD, nous n’avons plus d’inquiétude en temps de pluie, la fréquentation est rendue plus facile à nos enfants et surtout à nos filles. L’école marche bien et nous enregistrons des forts taux de succès en fins d’années. Notre école a enregistré 100% de succès au CEPD pour l’année 2015-2016. Nous ne pouvons jamais oublier l’action bénéfique de PASYD à notre endroit. Nous disons merci à PASYD pour son accompagnement dans l’élaboration de notre PAV et dans la construction de l’école. Le village s’est engagé à faire bon usage et l’entretien de ce joyau. Nous demandons à PASYD de ne pas nous oublier et de penser à la cantine et la construction de notre école maternelle ». Témoignage fait le 24 décembre 2016 en présence du chef Togbé Assih Edoh IV, de l’Ancien Chef du Village, de Mme Adjo DJESSOU Présidente des femmes du village, de M. Anani KODJO, président du CVD du village de Gakpé-Adjido et de 22 villageois dont 06 femmes et 16 hommes.

    M. Anani KODJO, président du CVD du village de Gakpé-Adjido
  • «Nous tenons à exprimer notre satisfaction pour le joyau dont PASYD a doté notre village. Nous avons l’habitude de travailler avec des ONG mais avec PASYD c’est bien différent, c’est du concret et tout le village s’accorde à mettre son espoir en lui. La construction de l’école maternelle est une action rapide qui relève de notre plan d’action villageois et de nos priorités. Nous remercions PASYD, ses membres et ses partenaires pour nous avoir dotés d’un plan d’action et pour l’ouvrage. Tout le village est content, les enfants- même sont très joyeux et motivés pour aller à l’école. Nous remercions. Nous invitons PASYD à ne pas oublier les autres priorités et à placer notre PAV sur son site internet ». Propos recueilli, le 24 décembre 2016 en présence de 14 membres du CVD, des enseignants de l’école et des élèves.

    M. Komlan Djiwonou LAGUDA, Président du CVD de Tonoukouti
  • «Je suis très content de l’opportunité de financement que j’ai eue pour relever le défi de la jeunesse et créer une entreprise d’élevage de porcs. Merci à la Ministre et au Gouvernement pour avoir initié le PRADEB. Merci au PASYD pour ses formations complémentaires et ses appuis-accompagnements. Mes attentes sont en cours de réalisation. Déjà j’ai bouclé un cycle et j’espère mettre en place une chaine de production dans un avenir proche».

    Propos recueilli ce 24 décembre 2016
    M. Dzidzogbé KONDO, diplômé en physiologie végétale et Directeur de l’Entreprise KOZIDE sise à Adétikopé.
  • «Je suis biologiste de formation et j’avais beaucoup d’idées stériles sans concrétisation. Mais le financement du PRADEB d’une part et le suivi-accompagnement de PASYD d’autre part m’ont permis d’avoir cette petite entreprise qui me donne la joie et me permet de satisfaire mes besoins et sortir de la situation de pauvreté. Initialement mon entreprise était destinée à produire du savon de Marseille. Actuellement les produits de mon entreprise produit des savons diversifiés « made in Togo » à base de carotte et d’argile. Cette petite entreprise deviendra bientôt une grande structure de production et de commercialisation de plusieurs gammes de savons. Je tiens à adresser mes meilleurs remerciements à la Ministre du développement à la base pour le PRADEB et au Directeur Exécutif du PASYD pour tous les services de formation et suivi-accompagnement. Cette opportunité qui m’a été offerte a manifesté mon talent. Je formule le souhaite que cette action du PRADEB continue pour sortir plusieurs jeunes de la misère. » Propos recueilli ce 23 décembre 2016 à Aflo-Gakli Totsi-Lomé.

    M. Koffi ASSIGNON, Entrepreneur Fabricant de savon « SADER » made in Togo
  • « Grâce au financement du PRADEB et aux motivations du PASYD nous avons des champs individuels et des champs collectifs d’ananas. Le Groupement Lolonyo est satisfait du renforcement des capacités sur le fonctionnement des coopératives, les techniques de gestion de crédit et des appuis-accompagnement du PASYD. Nous tenons à remercier le PRADEB dont les fonds ont permis d’agrandir nos champs. Tous les membres du groupement sont satisfaits du travail de PASYD et l’invitent de continuer ses actions qui sont bénéfiques aux organisations communautaires de base. » Témoignage reçu ce 23 décembre 2016 à Bagbé dans le champ d’ananas du groupement.

    M. APPOH Koffi, président du groupement Lolonyo spécialisé dans la culture des ananas
  • « Avant l’installation de la plateforme multifonctionnelle (PTFM), le village a beaucoup souffert de la marche pour moudre du maïs au village de Yométché. Cela faisait perdre une journée d’école à nos filles. Actuellement, avec la plateforme, on est délivré de bien de souffrances, le maïs, le manioc et les noix de palme se traitent surplace. La plateforme nous facilite aussi la production de l’huile rouge et de l’huile palmiste. Elle fait la visibilité de notre village au point que la Ministre du développement à la base nous a rendu visite et nous a fait un don financier. La plateforme dispose ainsi de l’argent en banque et dans la caisse. Elle contribue à l’amélioration de nos conditions de vie. Elle nous a procuré la capacité d’achat d’engrais pour améliorer les récoltes. Elle nous facilite le paiement des frais scolaires de nos enfants. Elle nous permet d’organiser des tontines pour la réalisation des projets personnels. Nous remercions le gouvernement qui nous a offert la plateforme à travers le Programme National des Plateformes Multisectorielles (PN-PTFM). Nous sommes satisfaits de la collaboration entre notre Groupement Gbénondou et PASYD qui nous offre un bon encadrement par son agent de terrain. Nous nous félicitons du dynamisme des femmes du groupement Gbénondou et du sens de participation communautaire de tout le village ». Prenant la parole, le chef du village a remercié le PASYD pour son action de réveil, d’encouragement et la stimulation à mieux faire afin d’éviter de tomber le sommeil, dans l’inaction.

    Témoignage recueilli ce 23 décembre 2016 en présence de 21 femmes et de 06 hommes dont :
    • Togbé Nando Daniel III, chef du village
    • M. DOKPON Donko, porte-parole du chef
    • Mme AZIAGNON Ruth, présidente du groupement des femmes « Gbénondou .
    Mme AZIAGNON Ruth, présidente du groupement des femmes « Gbénondou ».
  • « L’installation de la plateforme multifonctionnelle (PTFM) dans notre village de Dzogadzé est une opportunité qui nous a été offerte pour alléger les souffrances de notre communauté. Les souffrances de marche pour moudre du maïs dans le village de Soviépé situé à 07 Km de chez nous on été éliminées, la distance à parcourir a été réduite de 100%. Il n’y a plus d’inquiétude pour avoir de la farine du maïs. Le chargement des téléphones portables se fait désormais sur place. Il en est de même pour l’écrasement du manioc et l’aiguisage de coupecoupes, de couteaux et des dents de moulin. Le village est rehaussé avec l’électricité produite surplace pour faciliter les activités de la plateforme et produire de la lumière qui permet l’étude de nos enfants. Le village dispose grâce à la plateforme d’un fonds d’épargne pour faire face à ses besoins financiers. Relativement aux femmes, leurs souffrances sont largement allégées et leurs conditions économiques améliorées car la PTFM leur permet d’économiser du temps dans leurs activités de ménage et de l’argent  pour l’épargne. Le partenariat avec PRADEB à travers PASYD a occasionné l’ouverture d’esprit grâce à la formation en gestion financière et l’alphabétisation. Le bon accompagnement du PASYD à travers les suivis a éveillé les consciences et a stimulé l’activité économique à travers les activités génératrices de revenus et la consécration de plus de temps aux travaux champêtres. Le village, par ma voix, remercie PRADEB et PASYD pour tout ce qui nous été fait et les encourage de continuer ces actions pour conduire notre village à l’émergence. Nous souhaitons que PRADEB dote notre village de lampadaires solaires. »

     

    Ce témoignage a été fait le 23 décembre 2016 dans le de Dzogadzé en présence de 28 personnes composées de 13 hommes et de 15 femmes dont :

    • M. Déglo Komlanvi Mawupemo, président du CVD;
    • M. Mako Ganiou, trésorier général-adjoint du CVD et trésorier général du groupement Ntifafa;
    • Mme Agbobli Akouvi, présidente du groupement Ntifafa.
    M. Kossi DEGLO du Groupement Ntifafa

A Propos de Nous

Notre histoire

Partage et Action en Synergie pour le Développement (PASYD) est une Organisation Non Gouvernementale (ONG) créée en janvier 2001 au Togo. Il a pour mission de contribuer à construire en Afrique un développement économique et social autocentré, durable et inclusif. Il s’agit de co-construire avec les populations des modèles de lutte contre la pauvre basés sur le développement des capacités individuelles, communautaires et collectives et un appui aux initiatives d’auto-développement des communautés et des groupes sociaux vulnérables.

Reconnaissance officielle

PASYD a été déclaré le 14 mars 2001 au Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité et jouit des reconnaissances suivantes auprès de l’Administration togolaise :
  • Récépissé d’association de loi 1901 sous le numéro 0092/MAT-SG-DAPOC-DOCA du 15 février 2007 ;
  • Attestation de reconnaissance de la qualité d’ONG de développement délivrée en 2008 par le Ministère de la Coopération, du développement et de l’Aménagement du Territoire, sous le numéro n°490/MCDAT/2008 ;
  • Accord-programme avec l’Etat togolais en 2008 ;
  • Accord d’établissement de siège avec le Gouvernement togolais par le biais du Ministère des Affaires Etrangères en mai 2009.

Notre Equipe

AKPA Komi

Directeur Exécutif


FIOSSE Kodjovi Claude

Responsable du Département Administration et finances


GLE Komi Romain

Responsable du Département Développement Communautaire


Wisdom Komi KOUTONE

Responsable du Département de Promotion de l’Entrepreneuriat


Nos Partenaires