SEANCE D’INFORMATION ET DE PARTAGE AVEC LES STRUCTURES EN ATTENTE D’ACCUEILLIR LES VOLONTAIRES
26 avril 2018
SEANCE D’INFORMATION DES NOUVEAUX VOLONTAIRES
26 avril 2018

Atelier-bilan des activités des Volontaires d’Engagement Citoyen (VEC) de la vague 1 de Vogan

Le Centre Régional de Volontariat Maritime (CRV-M) a organisé le 27 mars 2018 à Vogan, un atelier-bilan des activités des volontaires d’engagement citoyen (VEC) mobilisés pour la première dans la Région Maritime et ayant servi dans la ville de Vogan. Le but de cet atelier est de faire le point sur les forces et faiblesses de la mise en œuvre de ce type de volontariat depuis le lancement jusqu’à la fin de mission de cette première vague des VEC , afin de mieux s’organiser dans l’accueil des vagues à venir et dans l’extension à d’autres villes de la région.

Cette rencontre a réuni les principales parties prenantes à savoir le CRV-Maritime, l’Agence Nationale d’Appui au Développement à la Base, la préfecture et la mairie de Vogan, la chefferie traditionnelle, des organisations de la société civile et des VEC. Il est question d’abord de partager les résultats-clés issus de la mise en œuvre du volontariat d’engagement citoyen à Vogan. Ensuite, il s’agit d’échanger sur les mesures correctives à envisager au regard des faiblesses et difficultés rencontrées dans la mise en œuvre des activités et à définir une stratégie de pérennisation des acquis de cette première phase. Enfin c’est une occasion pour recueillir des recommandations concrètes et réalisables en vue de l’amélioration de la mise en œuvre de la phase suivante.

Il ressort des discussions que, le processus de lancement du volontariat d’engagement citoyen dans la Région Maritime et le travail exécuté par les VEC à Vogan, ont été une réussite. Toutefois une amélioration doit être apportée au niveau de la sensibilisation des jeunes et de la population, et au niveau des outils de travail qui sont insuffisants par rapport au nombre des VEC.

A l’issue de la rencontre, certains acteurs se sont exprimés pour donner leur appréciation sur ce type du volontariat. «J’ai suivi de prêt ce que les VEC ont fait, et je peux témoigner que c’est très appréciable. Tous les lieux où ils ont travaillé, les gens parlent bien d’eux », a témoigné un responsable d’ONG à Vogan, invité à la rencontre.

A monsieur AGOKA, du groupe des Sénior, d’ajouter que, «la ville de vogan n’est plus la même depuis la prise de fonction des volontaires d’engagement citoyen. Les places publiques qui étaient remplies d’herbes, les dépotoirs derrière et parfois devant les maisons et services ont tous été dégagés ».

A noter qu’à la fin de la rencontre, des recommandations ont été faites à l’endroit de l’ONG PASYD, de la mairie de Vogan, des ONG locales, du préfet pour mettre toujours au propre la ville de Vogan, après le passage des volontaires.

Rachèle KOMI KOFFI