Formation civique et promotion de la participation citoyenne dans la commune de Lomé et ses environs dans le cadre du projet PAPE
14 juillet 2017
Formation civique et promotion de la participation citoyenne dans la commune de Lomé et ses environs dans le cadre du projet PAPE.
11 juillet 2017

Consultations et plaidoyer pour un accès équitable aux emplois privés et publics au Togo réalisés avec le financement du PASCRENA de 2014 à 2015

Le gouvernement togolais a pris conscience du problème d’emplois et l’avait abordé dans le document de Stratégie de Croissance Accélérée et de Promotion de l’Emploi (SCAPE) au niveau de l’axe 3, en proposant des approches multidimensionnelles pour la résolution du problème de fond que pose l’accès aux emplois au Togo ; cependant, ces mesures ne traitent pas de la problématique de l’accès équitable et inclusif de tous les citoyens aux différents créneaux identifiés. Selon le rapport final de la Commission Vérité Justice et Réconciliation (CVJR), les pratiques en matière d’accès aux emplois au Togo ont été identifiées comme porteuses de conflits à long terme.

Pour bien cerner la portée du problème et son ampleur actuelle, six (06) ateliers régionaux de consultation ont été initiés et réalisés par PASYD. Les participants présents aux 06 ateliers constitués essentiellement des autorités locales, des leaders d’opinions et des responsables des services administratifs régionaux en charge des questions de l’emploi ont, non seulement reconnu, l’existence réelle du problème mais aussi proposé des mesures concrètes pouvant permettre au gouvernement de mettre en œuvre les recommandations 23, 30 et 31 du rapport final de la CVJR afin de favoriser un accès équitable à l’emploi et aux écoles de formation à tous les Togolais.

Cette action a permis, entre autres, de (i) renforcer les capacités de 325 acteurs sociaux clés des cinq (05) régions du Togo et de Lomé commune; (ii) d’établir une liste de mesures concrètes et viables proposées par les différents acteurs sociaux formés à l’endroit des décideurs pour garantir un accès équitable à l’emploi à tous les citoyens togolais; (iii) d’élaborer un document de plaidoyer sur la base des principales recommandations faites par les acteurs sociaux formés.