150 JEUNES DIPLÔMES RENSEIGNES SUR LE VOLONTARIAT
3 septembre 2018
45 JEUNES DIPLOMES RENSEIGNES SUR LE VOLONTARIAT
3 juillet 2018

RENCONTRE D’INFORMATION ET D’ECHANGES AVEC 36 NOUVELLES STRUCTURES D’ACCAUIL DES VN



36 structures d’accueil renseignés sur le volontariat

Le centre régional du volontariat maritime (CRV-Maritime), abrité par l’ONG PASYD (Partage et Action en Synergie pour le Développement), a organisé une séance d’information et d’échanges avec 36 structures d’accueil ayant fait la demande pour accueillir des volontaires le vendredi 19 juillet 2018, dans les locaux de ladite ONG. Cette séance s'inscrit dans le cadre de la mobilisation de la 13ème vague des volontaires.

Informer les structures d’accueil en attente de recevoir des volontaires sur le volontariat et les procédures légales pour avoir des volontaires, tel est le but de la tenue de cette rencontre.

Au cours de la séance, une présentation a été faite par Mme TSAHE Djigbodi, Superviseur des volontaires nationaux de la région Maritime, sur la loi régissant le volontariat au Togo, la procédure d’obtention d’un volontaire, les relations entre responsables de structures d’accueil et volontaires etc.

Une présentation riche et pointue qui a suscité plusieurs questions de la part des représentants des structures d’accueil, désireux ’avoir des volontaires pour l’avancement de leurs activités, pour le développement et le bien-être de leur communauté. Les questions ont porté notamment sur les problèmes qui peuvent surgir, lors d’une mission d’un volontaire, comment les gérer ; les démarches à adopter en cas de recrutement du volontaire par la structure d’accueil, et enfin, sur comment faire pour avoir un volontaire.

« C’est un honneur pour moi de participer à cette séance d’information et d’échanges sur le volontariat avec le CRV- Maritime, par le lien de l’ONG PASYD. Cela nous a permis de comprendre beaucoup de choses et de pouvoir nous situer par rapport à notre demande. Ça fait un moment que j’ai voulu avoir un volontaire, mais ne sachant pas comment procéder je suis resté sans agir. Vivement qu’à la prochaine vague, qui est en cours de préparation, je puisse avoir des volontaires moi aussi » AMEGANDZIN Elom, responsable d’une centre de santé.>

Rappelons qu’à la suite de cette séance, un travail d’évaluation de ces structures sera fait, pour voir la possibilité de leur envoyer des volontaires.


Rachèle KOMI KOFFI